brosses goupillons pour radiateurs

115cm de longueur pour aller chasser la poussière derrière vos grands radiateurs !
  • 115cm de longueur pour aller chasser la poussière derrière vos grands radiateurs !
  • 44cm et un fil plus rigide pour aller débusquer la poussière là où vous ne l'aviez encore jamais atteinte
  • Les 2 brosses pour radiateurs de Redecker : l'extralongue de 112cm, pour les radiateurs très grand format, et la courte, pour les radiateurs normaux.
  • dimensions : 2 formats vendus séparément : long 112cm, court 44cm
  • poids : 135g (longue), 97g (courte)
  • Ø50mm (garniture)
  • L112cm (modèle long), garniture 30cm
  • L44cm (modèle court), garniture 26cm
  • matériaux : poil de chèvre blanc antistatique, acier inox gainé plastique
  • fil d'acier ultra souple à mémoire de forme
  • poignée en hêtre huilé avec lien en cuir
  • convient à tous les radiateurs (classiques en fonte, tubulaires, à ailettes...)
  • design : Redecker (Allemagne, spécialiste des brosses depuis plus de 75 ans)
  • fabriqué en Allemagne
  • voir tous les modèles de la marque

FAITES VOTRE CHOIX :

3 bonnes raisons

  • vous êtes perfectionniste, aspirer le sol et laisser la poussière derrière un radiateur vous paraît être une hérésie.
  • en bon ouvrier(e), vous aimez avoir les bons outils adaptés à la situation pour gagner du temps.
  • vous êtes allergique à la poussière

comment ça marche ?

Que vous ayez des radiateurs classiques en fonte (tubulaires) ou plus modernes à ailettes, ils est toujours très difficile de les nettoyer. Il est quasiment impossible de passer la main derrière celui-ci et très difficilement entre les différents interstices. Grâce à l'embout fin, long et conique (5 cm à la base et 4 cm à la fin) et au poil de chèvre très souple de la brosse goupillon à radiateur, vous avez accès à toutes les parties de vos radiateurs pour bien les dépoussiérer.

Grâce à un fil d'acier inoxydable (gainé de plastique sur le modèle long pour éviter de rayer les radiateurs) extrêmement souple, vous pourrez atteindre les endroits les plus embusqués de vos radiateurs. Naturellement, le fil reprendra sa forme initiale dès que vous aurez ressorti le goupillon.

Le modèle court a un bout recourbé et un fil plus rigide pour débusquer le moindre gramme de poussière dans les interstices.

en détail

Chez Redecker, on fabrique des brosses de père en fils depuis plus de 75 ans. Les matériaux utilisés pour la garniture (les poils) sont systématiquement (sauf très rares cas où la fibre synthétique est nécessaire) des poils naturels comme le crin de cheval, les soies de sanglier, les poils de blaireau, les poils de chèvre chinoise (le plus doux de tous, souvent utilisés pour les brosses à poussière), mais aussi des fibres naturelles comme le tampico (variété d'agave qui pousse sur les hauts plateaux mexicains), la bassine (tirée des nervures du palmier à sucre qu'on trouve en Inde ou au Sri Lanka), l'arenga (palmier à sucre d'Asie), le sisal (palmier de Sisal mexicain), la fibre de coco (tirée de la noix de coco), la paille de riz (qui, contrairement à ce que son nom laisse entendre, provient du sorgho, sorte de maïs subtropical).

Quant aux manches des brosses de notre sélection, ils sont soit en hêtre huilé, soit en thermobois (bois traité à haute température : l'hémicellulose, les sucres et l'eau contenus dans le bois caramélisent en quelque sorte, supprimant toute humidité, rendant le bois ainsi traité imputrescible et imperméable)

Qualité et tradition allemande, matériaux naturels et autant que possible locaux, fabrication traditionnelle, la plupart du temps à la main, en Allemagne : voilà les gages de qualité de notre sélection de brosses.

les plus

développement durable - hormis des petites pièces plastique ces brosses sont à base de bois et de fibres naturelles.

qualité traditionnelle - conception et fabrication allemande, sur des modèles éprouvés depuis plus d'un demi-siècle. Tout ce qu'il y a de chinois dans ce produit, c'est la chèvre qui a donné ses poils !

fonctionnalité optimale - l'outil parfait pour une utilisation spécifique certes, mais tellement chronophage quand on n'est pas correctement équipé